logo taiji 2.png

Matthieu Tachon

Saint-Aubin-de-Médoc, France

Tel : 05.56.57.53.80

Chen Xinsan (1880-1942) appartient à la 17ème génération de la famille Chen. De nature intelligente et vaillante, il apprend le Taiji quan Dajia avec Chen Yanxi auprès duquel il acquiert une base solide.

 

Disciple du célèbre théoricien du Taiji Quan, Chen Xin, il apprend auprès de lui la forme Xiaojia. Chen Xin lui transmet la théorie du Taiji quan ainsi que la culture ancienne traditionnelle.

Ceci lui permit d’avoir une grande maîtrise des formes Dajia et Xiaojia.

 

De caractère aimable et généreux, il appris également des techniques médicales pour soigner les os et les prodiguait gratuitement.

Il se donnait comme règle d’apporter le bonheur autour de lui.

Afin de promouvoir la culture du Taiji Quan à travers la Chine il partit enseigner à : 

HuaiQingFu

XiowuXian

YuZhou

Wenxian

 

En 1932 il amène ses disciples participer à un combat populaire à Kaifeng. Les excellents résultats de ses disciples, firent augmenter dès lors sa notoriété.

De stature grande et forte, d’esprit dur et tenace, durant la guerre de 1937 il combattu les nombreuses hordes de pillards qui sévissaient dans la région de Wenxian. Sa contribution fut consignée des les registres historiques du compté de Wenxian.

A l'époque Chen Xinsan est considéré comme le premier des 4 Da Jinggang

En 1940 : sur l’invitation du Guo Ming Dan (Kuomintang), il part enseigner aux soldats de l’armée de Jiang Jieshi (Chang kai Chek).

Il devint également le maître de Weili Huang, général de l’armée de Chang Kaichek.

 

Il pratiqua toute sa vie et n’eut de cesse d’enseigner.

 

Ses disciples sont à Chine, à Taiwan, dans tout le Sud Est asiatique et aux USA